Comment gérer les données d’un relevé de scanner laser 3D ?

Les scanners laser 3D sont de puissants instruments capables de cartographier l’espace en 3D avec des détails précis. Ce type de capture de la réalité offre d’énormes avantages pour toutes sortes de projets de construction, d’arpentage et d’ingénierie. Dans chacun de ces secteurs, le scanner et logiciel de relevé 3d sont une force majeure qui contribue à la tendance actuelle de la transformation numérique.

Qu’est-ce que le balayage laser 3D ?

Le balayage laser 3D est une technologie sans contact et non destructive qui utilise une ligne de lumière laser pour capturer numériquement la forme d’objets physiques.

Lorsque le laser passe au-dessus d’un objet, il crée un point de données tous les millimètres environ. Ces points de données sont rassemblés dans un nuage de points et utilisés pour créer un modèle 3D de l’objet. Cela peut être un modèle CAO ou un autre type d’image que vous pouvez visualiser, selon vos besoins, sur une tablette.

Comme les données sont échantillonnées tous les quelques millimètres, l’image résultante est extrêmement précise et exacte.

Que vous ayez besoin de relever une structure complexe, d’effectuer une inspection sans contact, de gérer un stock ou de recueillir des données précises sur un chantier de construction, le balayage laser 3D pourrait vous faire gagner du temps et des efforts par rapport aux techniques de relevé traditionnelles.

Avantages du balayage laser 3D

L’utilisation du balayage laser 3D en lieu et place des méthodes traditionnelles d’arpentage présente trois grands avantages.

Le temps :

Le balayage laser 3D prend beaucoup moins de temps que le balayage manuel, plus exigeant en main-d’œuvre. Avec une plus grande précision et davantage d’informations, il peut constituer une meilleure option pour certains clients.

Un scanner laser 3D peut recueillir environ 750 000 points de données par seconde. Comme il est très facile de recueillir des données, les géomètres peuvent stocker des informations supplémentaires sur les environs et éviter de devoir revenir sur le site.

L’impact

Le balayage laser 3D est sans contact, ce qui signifie qu’il est possible de surveiller des zones dangereuses ou instables à une distance sûre. Les systèmes laser 3D peuvent également être utilisés pour des relevés précis de zones encombrées ou à forte circulation pour une analyse technique préalable.

Le détail

Le scanner laser 3D collecte une quantité incroyable de données. Couplé avec le bon logiciel, il est possible de créer des représentations visuelles extrêmement précises et exactes de bâtiments, d’objets ou de sites afin d’orienter les décisions de développement.

Gestion des données

L’image acquise est importée dans le logiciel de modélisation. Chaque image acquise est soumise à des opérations de filtrage afin de supprimer automatiquement les signaux non authentiques qui fournissent des coordonnées 3D incorrectes.

Les données sont ensuite traitées par des outils d’édition qui permettent la gestion de milliers de points issus du processus de numérisation. Le nuage de points est transformé en surfaces et en mailles.

Après le traitement des données, il est possible de:

  • Mesurer
  • Produire des vidéos
  • Obtenir des images ajustées
  • Exporter les sections obtenues au format DXF
  • Positionner l’objet détecté en fonction de la référence topographique

De plus en plus de logiciels permettent de gérer le nuage de points avec une performance toujours plus grande en améliorant constamment ses algorithmes. Cela permet, par exemple, de générer un modèle tridimensionnel d’une voiture en prenant des photos avec un smartphone et avec des résultats remarquables.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*